Game Over te dit bonjour Invité tu as 37 messages à se jours.
Merci à Toi d’être sur le forum ♥
Bienvenue à Le Nécromant notre dernier membre inscrit sur Le serveur Game Over.
Bonne chance pour ta fiche Smile
Game Over a ouvert le 19 / 03 / 2015 , il a 4 membres pour 296 messages.
Merci à vous ♥️
Ici se trouve la liste des avatar de personnages pris ou attendus.
Et ici la liste des personnages attendus par nos membres.

Mes merveilles (Pv Shiro)

 :: Games :: Autres Mondes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 28 Avr - 13:42
Welcome
Mes merveilles


Alice ne sortait jamais de son monde, elle avait beaucoup de mal à accepter le monde extérieur de par sa conception. Bref la voilà dans son monde des merveilles .elle se dirigea alors vers le monde zen pour respirer un peu et être au calme surtout, avec le chat bien sur qui lui aussi était des plus calme pour une fois. Elle ferma les yeux prenant encore le thé avec des gâteaux avant de sentir un présent non loin d’elle. Elle finit alors par se lever faisant apparaitre vorpal pour se diriger vers le bruit avant de trouver un garçon aux cheveux blancs …. Il ne faisait pas partie de son monde elle ne se souvenait pas l’avoir inventé ou quoi que ce soit d’autres, ça devenait rapidement un ennemi aux yeux d’Alice et surtout quelque chose qui en voulais a ces merveilles. Par reflexe elle l’attaqua sans même chercher à comprendre ou à savoir mais il était plutôt douer pour esquiver et pas qu’un peu d’ailleurs.

Tu n’as rien à faire dans mes merveilles vas t en avant de les détruit ….

Alice était déterminer a le détruit tellement qu’elle finit par utiliser hystéria, son corps était devenue blanc avec des traces de sang rouge alors qu’elle était devenue bien plus puissante mais pas assez face à shiro. Pour quelqu’un d’aussi détruit qu’elle il était difficile à présent de faire confiance au gens, et il était encore plus dure d’essayer de la comprendre elle.

Code by Silver Lungs


Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Avr - 20:17
Lorsque je m'étais rendu à la gare afin de me rendre dans un jeu de façon aléatoire je m'attendais à beaucoup de chose sauf à me retrouver dans un monde à la fois étrange et magique au premier abord.
Je me trouvait sur le rebord d'une falaise avec une rivière se jetant dans le vide.

En progressant je me rendis vite compte que la source de la rivière est une grande statue représentant un jeune fille qui pleure continuellement, les choses s'annonçait vraiment étrange dans le coin.
Après avoir pas mal observer le coin, je me mis à progresser dans ce lieu qui devait être le premier niveau que je n'avais pas encore le moyens de reconnaitre ou même de déterminer la provenance.

Cela commençait doucement, pas d'ennemis en vue et les décors restait agréable bien que dérangeant sous certain aspect, un peu comme si tous ce qui trouvait ici avait été placé un peu au hasard mais avec abondance.
Je note certain détails des décors et surtout que plus j'avance plus les choses deviennent bizarre et pas rassurante, l'eau est mélangé à du sang, les plantes sont mortes et tous semble être avilie et corrompu.

...Je pense que je suis tomber dans un jeu pas très commun.
à force d'avancer je tombe sur des être complètement noir et portant un masque blanc, malheureusement je me rends très vite compte qu'il sont vindicatif, je fais rapidement apparaitre Kansho et Bakuya dans chacune de mes mains.

Spoiler:
 

Ces ennemis tombèrent sans aucuns problème, ce qui est normal pour le début d'un jeu, je poursuit donc ma visite rencontrant toutes sorte d'ennemis étrange, tel que des vis volante et des limace noir.
Et après la plupart des phases plus calme se compose de terrain accidenté à travers à l'aide de long saut, pour ma part j'utilise le décors et saute d'un mur à l'autre et parfois même me retrouve à courir le long d'un mur, technique apprise chez le prince de perse, afin d'atteindre mes objectif et poursuivre ma route.

Mais un ennemis improbable m'attaqua alors et plutôt brutalement. une jeune femme armée d'un couteau de cuisine me bondit littéralement dessus, mais je parais sa première attaque sans aucun effort et esquiva les autres, l'échange dura quelques seconde et je profitais d'une faille dans son rythme de frappe pour bondir en arrière.

Elle fut le premier personnage m'adressant la parole depuis que je suis là et de ce que je peux comprendre on est dans son jeu et elle est très perturbé... encore un de ces jeux ou le personnage principal est complètement enfin folle dans le cas ici présent.
Car il n'est pas difficile de faire le rapprochement entre les diverse statue que j'ai pu croisé qui représente une fille et celle que j'ai devant les yeux.

Soudain un cris perçant me vint aux oreilles et à présent toute de blanc vêtus alors que le monde perdit sa couleur, la jeune fille brandit un objet qui pourrait être un moulin a poivre à l'ancienne.
Sauf que l'effet était plus celui d'une sulfateuse, aussi je tendis la main devant moi et fit apparaitre la première pétale de Rhos Aias, le bouclier conceptuel porté par Aias et qui fut capable de stopper la lance de Hector le prince de Troie.

Les balles éclatèrent sur mon bouclier, mais elle n'en resta pas là, raccourcissant rapidement la distance entre elle et moi, elle brandit un énorme marteau en forme de tête de licorne s'abattre sur la pétale rose et la briser.

Je bondit sur le côté et la regarda en gardant un air froid, mes épées se brisèrent car je cessais de les maintenir et fit à la place apparaitre un arc avec une flèche encoché, je pris à peine le temps de tendre la corde pour la relâcher.
Mon projectile fila vers mon adversaire du moment qui le para à l'aide d'un parapluie bien plus résistant que ce que suggère son apparence délicat.

Cette fois-ci je fais apparaitre un nouveau projectile, mais pas une simple flèche, mais une épée donc la lame à la forme de cône de perceuse.
Il s'agit de Caladblog et je lorsque je la place sur mon arme elle devient un trait de lumière rouge qui part à son tour sur la protection d'Alice et explose au contacte de cette dernière.

Lorsque la fumé se dissipe, je peux constater que la jeune femme est indemne mais plus toute blanche, apparemment son parapluie l'a assez protéger pour ne pas mourir de l'attaque, mais cela à du pas mal la sonné et j'espère pouvoir profité de ce répits afin de tenter de prendre contacte avec elle.

- Je ne compte pas détruire quoi que ce soit, même si on m'attaque je me défends et malheureusement tu ne semble pas être capable de me vaincre.
Alors si on pouvait se comporté comme des gens un minimum civilisé, je me présente, Shiro et vous êtes ?


J'espère que mes paroles pourront la raisonné et si il le faut je quitterai cet endroit qui viens de voir son capital hospitalité encore diminuer.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Avr - 21:14
 Mes merveilles


Comme toujours Alice ne se laissa pas faire utilisent tout ce qu’elle a pour attaquer ou se protéger avant qu’une ultime attaque ne vienne la sonner. Son parapluies était en miette pour le coup mais ça n’était pas grave du tout, elle le réparer plus tard. Elle regarda alors le jeune homme qui se présenta alors lui affirment ne pas vouloir détruire son monde. Elle garda quand même vorpal a la main se tenant la tête à cause de la douleur avant de voir apparaitre le chat juste devant le jeune homme.

Voyons Alice ….. Ça n’est pas comme ça qu’il faut traiter les invités à prendre le thé …..

Alice le regarda alors laissent vorpal disparaitre, son regard changea légèrement pour le coup redevenant neutre.

Le thé … oui c’est l’heure du thé …

Alice se repris alors pour retourner sur la nappe qui était immense avec plein de tasse, thé et gâteau diffèrent plus ou moins grand d’ailleurs. Elle s’installa alors préparent le thé pour se servir alors que le chat resta devant le jeune homme avant de le regarder toujours en sourirent.

Tu sais jeune homme il n’est pas toujours bon d’agiter le mental de quelqu’un qui n’as rien de stable Tu risquerais d’y perdre bien plus que la vie …surtout dans ces merveilles …

Alice les regarda alors avant de voir le chat disparaitre pour revenir près d’elle pour prendre le thé.

Ou sont passé les invités…. Il n’y a que lui aujourd’hui pour prendre le thé … allons-nous fête un non anniversaire aujourd’hui... ?

Tout ça ne devais pas avoir beaucoup de sens pour shiro mais Alice était vraiment très perturber et renfermer dans son monde que le médecin avant détruit avec tant de plaisir avant qu’elle n’arrive à l’arrêter a temps pour le tuer … Il était difficile de comprendre Alice ou du moins d’essayer de la comprendre . Elle prépara alors une autre tasse de thé pour le jeune homme avec un bout de gâteau au passage avant de faire de même pour elle et pour le chat aussi.

Code by Silver Lungs
Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Avr - 21:32
Si j'avais brisé la tension de combat qui emplissait l'air, l'agressivité de la jeune fille ne semblait pas vouloir décliner, mais l'intervention d'une tierce personne permis de mettre fin à notre échange de coup et aussi de m'apprendre le nom de mon adversaire.

Alice... cela pourrait expliquer pas mal de choses, enfin du moins le chat et toutes les référence que j'ai pu remarquer au conte de Alice au pays des merveilles, mais il faut croire que les humains d'aujourd'hui préfère les choses violente et impliquant la folie d'une gamine, car si nous somme à Wonderland, les choses sont très loin d'être comme dans le livre.

Je regarde le chat celui qui à persuadé Alice que j'étais un invité pour partager une tasse de thé avec elle, ses yeux me braque tel des révolvers et il me miaule une mise en garde au visage avant de disparaitre de nouveau, me confirmant que Alice est tout sauf bien dans sa tête.
Suivant les pas de la jeune brune au yeux vert, j'arrive à une jolie petite table et je m'installe en retirant mon manteau au passage, vu qu'apparemment je n'aurai pas besoin de protection pour le moment.

Une part de gâteau et une tasse de thé m'est servie, je remercie gentiment mon hôte et attends que tous soit servit, même le chat avant de goûter le thé et les gâteaux, ce que j'aurai du éviter de faire au vu de leurs goût indéfinissable.

- Alors comme ça nous somme au pays des merveilles ? demandais-je en prenant l'air le plus détacher possible, après tout elle semblai très concerné par "ses merveilles" aussi je n'aimerai pas qu'elle arrive à penser que je m'y intéresse d'une façon ou d'une autre.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Avr - 21:53
Mes merveilles


Alice but alors une gorger avant de relever la tête vers le jeune homme.

Oui... mes merveilles, dans le monde zen du bombyx … Mes merveilles sont détruit mais je ferais ce qu’il faut pour les conserver et les ….. Il est l’heure de changer de place ….

Alice change de place tout comme le chat, recommencent à se prendre une tasse de thé en mangent doucement son gâteau et en regardent le paysage. Le chat lui but aussi avant de regarder le jeune homme avec ce même sourire des plus étranges.

Ne cherche pas quelque chose de rationnel ici … il n’y a rien de logique dans quoi que ce soit, la seule chose de raisonner ici et le chemin que se trace Alice pour ces souvenirs…. Le reste n’est que la cendre d’un esprit déranger et détruit par un homme qui a voulu la corrompre….

Le chat, il est mal vue de parler à table durent l’heure du thé tu devrais le savoir toi qui a perdu la tête …. Et il ne faut pas parler de corruption ici ou tu vas l’attirer, elle gâcherait notre thé …. Cela serais regrettable le chapelier serais déçus tout comme le lapin blanc. N’est pas M. Le lapin blanc ?

Alice avait pris Shiro pour le lapin blanc à cause de ces cheveux. D’ailleurs elle se leva pour prend un des chapeaux sur la table et aller lui mettre sur la tête.

Vous avez oublié de mettre votre chapeau faite attention si vous le perdez encore vous risque de perdre votre temps à le chercher et la reine rouge vous fera couper la tête ….

Alice retourna à une autre place encore une fois pour prendre une tasse de thé encore différence et un autre gâteau tout aussi déférent, ce qui était des plus étranges était surement le gout du thé, shiro avait la même tasse mais à chaque fois qu’Alice change de place son thé change de couleur et de gout. Le peu de raison qui lui rester avait presque disparue avec le faite qu’elle ne voulait plus sortir d’ici de ces merveilles de peur de les perdre encore. Elle se tena alors la tête car une grand douleur arrive encore une fois provoquant un tremblement de terre et le bruit d’un train se fit entendre, elle l’avait pourtant arrêté mais il passer quand même de temps en temps pour lui rappeler qui elle était.

Code by Silver Lungs


Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Avr - 11:09
Tous vas bien, je suis juste dans une version vraiment glauque de Alice au pays des merveilles et il s'avère que le chat de Cheshire à un vrai sourire de psychopathe et nous somme en train de prendre le thé en changeant régulièrement de place...
Et apparemment il n'y à rien à comprendre puisque l'endroit est à l'image de la personne avec moi, détruit et que cela est du apparemment aux actions de quelqu'un.

J'imagine qu'il est plus facile de se laisser aller à la folie que de vivre avec l'impression d'avoir été souillé, du moins j'imagine que le terme corrompu n'a pas été choisit au hasard.

Lorsque Alice sembla parler de moi en tant que Lapin blanc, je compris mieux ce qu'avais fait le chat, qui doit d'ailleurs être la dernière once de sanité présente en Alice et vu comment elle lui parle j'imagine qu'elle le combat de façon assez virulente, mais si ce que dit le chat est vrai, alors j'imagine que la meilleurs chose à faire serait tous simplement d'avancer dans ses merveilles.

Me faisant coller un chapeau sur la tête, je ne réagis pas après tout à présent que j'étais déjà là autant que je trouve un moyen de lui venir en aide, du moins j'ai peut être une idée, mais je préfère attendre que le train ait finis de passer.

Le chat à raison, lui dire de sortir d'ici serait une méthode bien trop brutale, la meilleurs chose à faire est qu'elle traverse de son "propre" chef, et si ce monde est vraiment le reflet de sa psyché, peut être que cela corrigerai les problèmes de la traverser et corriger ce qui doit l'être.
Aussi j'attends que le tremblement de terre passe puis lui tend un gâteau en gardant un sourire sincère sur les lèvres.

- Merci pour le thé, mais si je m'attarde je vais finir par être en retard, de plus il y a beaucoup d'obstacle infranchissable pour moi, Alice je vais avoir besoin de ton aide pour avancer.

Qui ne tente rien n'a rien et quitte à ce qu'elle me prenne pour quelqu'un d'autre autant jouer le jeu pour le moment, même si je ne suis pas vraiment à l'aise avec le fait de jouer la comédie pour le moment.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Avr - 12:45
Mes merveilles


Alice regarda alors de nouveau le lapin blanc qui lui parler d’avancer … le monde d’après était celui de la reine rouge et venais ensuite celui des poupées pour finir pas celui du train.

Il reste 3 merveille … le monde de la reine rouge est dangereux, puis viens celui des poupées pour finir par celui du train ….

Alice regarda alors son thé son reflet plutôt, ou elle avait sa vrai apparence, celle qui lui fait vraiment pitié pour le coup, celle qui c’est laisser faire, laisser abuser, qui a laisser un homme faire ce qu’il voulait de son monde, de son corps, de son esprit sans broncher, il lui a fallu retrouver ces merveilles pour comprendre ce qui se passer et affronter la vérité de ces souvenir pour retrouver un certains équilibre.

Il est temps d’y aller, le Bombyx connait le chemin pour aller au royaume de la reine rouge, il faudra passez par les cartes …

Alice se leva alors récupèrent vorpal avant de se diriger vers le temps du bombyx laissent le chat seul pour être avec le lapin blanc. Le voyage fut assez rapide pour se retrouver dans les airs soutenue par des cartes de jeux en tout genre, Alice connaissait le chemin et elle ne mis pas longtemps à le montrer au lapin en utilisant toutes ces capacités pour enfin arriver devant le château de la reine … au loin on pouvait entendre la voix de cette dernière ordonner de lui couper la tête. Mais Alice continua d’avancer tuent les carte à jouer qui était sur son chemin sans aucun difficulté. Arriver à la salle centrale ou on pouvait voir le table de la vrai reine Alice se tourna vers le lapin.

Attend moi ici, même si je sais que tu peux sauter loin tu ne pourras pas y arriver cette fois …

Alice parti donc enclencher un système un peu plus loin pour les aider à avancer avant de revenir, elle regarda le lapin bizarrement avant de reprendre son chemin pour continuer leurs route trouvent parfois le chat qui leurs donne des conseils, c’est vrai que dans ce monde de fou il était le seul qui semblé saint d’esprit et pourtant il était aussi fou que les autre, il en avait même perdu la tête par le passé. Le décor changea alors une première fois pour le labyrinthe de fleur et buissons, le plus étrange était qu’il n’avait pas vue le gardien de se royaume. mais bon , une fois le jardin passer le décors changea encore une fois pour quelque chose de plus morbide , les mur étant fait de chair et d’os , mais aussi de dents, de cœur et d’œil …. Mais tout sembler être le plus normale pour Alice qui ne s’arrêta pas dans l’avancement … elle ne perdu même pas son temps à se battre pour envoyer ces adverse dans l’autre monde assez rapidement avec l’aide de toutes ces armes en protègent le lapin même si il en avait pas besoin

Code by Silver Lungs


Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Avr - 18:19
Apparemment ma demande fut accepté par Alice, ce qui est une bonne chose, j'ignore comment ça va se passer par la suite, mais en tous cas j'ai pus la faire bouger et la faire avancer, en espérant que ce sera une bonne chose.
Dans tous les cas elle m'explique qu'il faudra passer par des cartes, nous laissant seul avec le chat, je lui accorde un regard interrogatif et un simple sourire me répond avant qu'il ne disparaisse.

Génial la seule once de normalité du coin viens de disparaître sous mes yeux et cela ne m'augure rien de bon, mais j'ai lancé la machine alors autant voir où cela nous mène, après tous ce n'est pas comme si son sourire signifiait que j'avais tord....

Nous étions donc partie pour une bonne séance de déplacement acrobatique, que je passait en faisant de simple saut toujours en renforçant les muscle de mes jambes de façon à pouvoir me propulser au besoin et encaisser les atterrissage qui parfois pouvait sembler rude.
Alice avait un moyens de se déplacer tout en grâce parfois même devant une espèce de fumé bleu composé de papillon de la couleur de sa tenue.

Je n'ai même pas besoin de combattre les divers ennemis qui arrive jusqu'à nous Alice semblait être dans son élément et les affronter avec une facilité à la fois déconcertante et gênante, voir une fille à l'apparence si fragile et délicate tuer sans vergogne des ennemis bien plus coriace qu'elle du moins en apparence.

Poursuivant notre route, nous arrivons au château de la reine rouge, le traversons sans problème et après cela nous traversons les différent décors qui deviennent de plus en plus morbides au fur et à mesure que nous avançons.
Je reste perpétuellement sur mes gardes, veillant à a la sécurité d'Alice même si elle fait en sorte que les ennemis ne m'approche pas, mais je sais que si elle est en danger je peux faire apparaitre mon arc et combattre si besoin, mon but étant qu'elle ne meurt pas car je me vois mal aller la chercher à la gare.

Dans tous les cas je surveille sa progression et espère que cela continuera aussi bien même si je me doute que je vais bientôt devoir intervenir pour que l'on puisse continuer à avancer.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mer 29 Avr - 19:27
Mes merveilles


Alice continua alors d’avancer dans le château des plus étrange il y avait vraiment de quoi faire froid dans le dos avant que le chat n’apparaisse encore une fois. Alice croisa alors les bras pour le regarder.

Qu’est que tu veux encore le chat … ?

Ce dernier fit un immense sourire comme toujours.

Te prévenir Liddell, n’affronte pas le garde il est bien trop fort pour toi …. Ou pour notre invité…..

Le chat fixa shiro dans les yeux comme pour lui faire comprendre que si il intervient cela aurais de gros répercussion sur Alice.

Je t’apporte aussi un présent si ton invité veux te suivre il en aura forcément besoin …..À un moment ou l’autre ….

Merci le chat … tu peux partir maintenant ….

Ce dernier partit alors avec le même sourire qui n’avait rien de rassurent. Alice donna alors la fiole a shiro en le regardent dans les yeux.

Boit là, elle te donnera la capacité de passer par le trou de la serrure. Cela nous sera utile plus loin je t’assure .

Elle le regarde dans les yeux toujours aussi froidement par habitude, le laissent boire pour le voir devenir tout petit, elle se ficher pour le coup qu’il voit ce qu’il y avait sous sa robe, il ne mis pas longtemps à reprendre son apparence normale d’ailleurs mais au moins il pourrait la suivre vraiment partout.

Il est temps de repartir ….

Mais au moment où Alice voulu reprendre sa route le train fit à nouveau irruption dans le ciel, faisant trembler la terre alors qu’Alice se tenait la tête. Elle se reprit alors avant de reprendre la route, arrivent dans une grande salle elle tua quelque carte avant de voir enfin le gardien arriver. Alice évita tous les attaque avant de prendre la main du lapin pour s’enfuir vers le trou d’une serrure et d’être en sécurité cette fois si. Elle continua alors son trajet mais elle calcula mal un saut ce qui fit qu’elle tomba dans le vide s’éparpillant en plein de papillon avant de reparaitre au côté du lapin qui avait l’air inquiète ….

Il doit y avoir une dalle invisible c’est pour ça que je n’ai pas pu y arriver .

Alice prit alors sa taille toutes petite pour regarder et voir qu’il y avait un chemin invisible. Elle recommença alors pour y arriver cette fois avant de revenir près du lapin pour continuer leurs chemins. A 3 reprises il avait dû affronter le garde et s’enfuir avant d’attendre enfin le labyrinthe ou Alice trouve du gâteau. Elle put alors en manger pour devenir géante et tuer le garde en l’écrasent tout en faisant attention au lapin. D’ailleurs elle se baissa pour prendre dans sa main et le glisser dans sa poche pour reprendre leurs chemin vers le trône de la reine qui n’était plus si loin que ça. Vers la fin du chemin Alice trouva enfin de l’eau elle déposa alors le lapin avant de la boire pour reprendre une forme normal et continuer le chemin, elle avait peur au fond d’elle de découvrir la vérité encore une fois mais elle devait l’affronter et c’est ce qui arrive d’ailleurs une fois devant la reine. Alice se rappela de ces souvenirs du soir de l’incendie chez elle, et shiro avait pu tout voir , l’incendie ou elle fut la seul rescaper grâce à ces amis du monde merveilleux ….avant de se réveiller à l’asile. Alice avait changé d’apparence se retrouvent en camisole le crane raser, le maquillage coulant et étant complètement droguer, d’ailleurs shiro n’était visible qu’a ces yeux à elle.

Code by Silver Lungs


Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Avr - 1:32
L'avantage d'être avec un personnage du jeu quand on le fait c'est qu'il le connait et généralement plutôt bien, ce qui fait ce que c'est bien la première fois que je traverse aussi rapidement un monde sans même le connaître.
Alors certes contrairement au but premier de ce genre de visite je ne m'amuse pas et trempe dans une histoire très sérieuse, mais au moins cela me fait passer le temps.

Et puis cela me change de jouer le rôle du personnage secondaire pour une fois, je peux observer la façon de combattre d'Alice qui aurait pu être proche de la mienne d'une certaine façon sauf que j'ai bien plus d'expérience et que mes pouvoirs ne semble pas me venir de ma folie.

Dans tous les cas je la suis silencieusement presque comme une ombre bien que je joue mon rôle de lapin blanc, je cours un peu partout reste hors de portée des attaque adverse et couvre les arrière d'Alice en faisant en sorte qu'elle ne le remarque pas, au moins de cette manière elle ne prends pas un mauvais coup de la part d'ennemis bien que sa méthode d'esquive est plus qu'efficace même se sa frame d'invincibilité possède une faille de timing que je n'ai pas manqué de repéré lors des quelques fois où elle fit des séries d'esquives.

Au fil de notre périple je me retrouve avec la capacité de devenir très petit de manière à passer dans des endroits prévu pour et surtout voir certaines choses qui ne sont pas visible autrement, une capacité qui ne sera certainement pas utilisable dans d'autre monde, mais c'est toujours ça de pris.

Dans tous les cas nous arrivèrent à notre objectif, la reine rouge et si le combat fut rude, Alice le mena avec brio, mais ce n'était pas la fin, bien au contraire, mais le début des choses.
Le monde autour de nous sembla disparaitre laissant apparaitre ce qui devait être les souvenir d'Alice, difficile de ne pas le reconnaitre et cela peut importe l'âge qu'elle à.
Je peux donc voir l'incendie qui lui arracha sa famille, le fait qu'elle survécu en recevant de l'aide, mais qu'elle ne sembla pas le supporté et sombra dans la folie.

Ce qui nous amène dans une chambre d'hôpital psychiatrique, son apparence à bien changé à présent, le crane rasé, une camisole décrépie sur le dos, je ne peux m'empêcher de ressentir un dégout extrêmement proche de celui que j'ai ressentit en apprenant comment Sakura avait été élevée.

Retirant une nouvelle fois mon manteau je m'approchais de la chaise où elle était assise et mis le vêtement sur ses épaules espérant que cela lui tiendra plus chaud que ce qu'elle avait présentement sur le dos puis je m'assit sur le sol utilisant le mur à sa droite comme dossier, me plaçant ainsi dans le seul rayons de lumière de la misérable pièce.

Je restais un instant silencieux réfléchissant aux mots que j'allais prononcer par la suite, puis mon regard se tourna vers elle prenant mon air le plus neutre possible.

- J'imagine que tu t'en es bien rendu compte, je suis loin d'être le lapin blanc et je n'ai accepté d'adossé cette identité uniquement pour que tu ne me vois pas comme une menace, mais je ne suis pas là pour te mentir alors autant mettre toutes les cartes sur table.

Alice je ne viens pas de ton univers aussi j'ai un peu de mal à comprendre toute la situation, mais il faut que tu sache que j'ai traversé une situation proche de la tienne, quand j'étais très jeune un incendie à ravager tout mon quartier, les gens mourrait par dizaine autours de moi dans un décors semblable à l'enfer.
J'en suis le seul survivant et je m'en suis sortie grâce à mon père adoptif, contrairement à toi je ne me suis pas retrouver seul pour affronter cela.


Je me relève doucement, fais un pas qui m'amène momentanément dans l'ombre et quand je réapparait dans la lumière je suis bien plus jeune, du moins d'apparence, j'ai celle que j'ai à 16 ans, j'ai donc encore les cheveux roux et les yeux ambre et je fais une bonne dizaine de centimètre de moins et mon physique est un peu moins athlétique.

- Je suis là pour te proposer de ne pas affronter cela toute seule, je ne promet pas d'être le meilleurs partenaire possible, mais je ferais de mon mieux pour t'aider et j'ai bien l'impression que je serai le premier à le faire.
Laisse moi t'aider, laisse moi entrer...


À force d'avancer je lui fais à présent face, la regardant dans ses yeux d'un vert si puissant qu'il semble percer mon âme à jour, mais je tiens son regard sans aucune difficulté, après tous je suis sincère dans mes paroles et mes intentions.
Tendant la main droite sur le côté je fit apparaitre Bakuya, l'épée blanche parmi ma paire favorite et la brandit sur Alice, ne touchant bien sur que la camisole qui tomba en deux morceaux sur le sol.

Il n'y avait plus qu'à espéré que le monde et surtout Alice réagirait en conséquence.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Avr - 13:32
Mes merveilles


Alice avait complètement perdu la raison elle se rappeler de son long séjour a l’asile ou elle avait subi les pire torture, il faut dire aussi qu’a son époque la médecine n’était pas très avancer et qu’on tester tout et n’importe quoi n’importe comment. Elle se mit à se balancer doucement d’avant en arrière comme n’importe qui qui ne serait pas saint d’esprit avant d’entendre la voix du faux lapin. Elle le regarda avec un tète de droguer la bouche légèrement ouverte sans rien dire avant de se lever quand il sortit un lame pour découper la camisole … elle tomba alors au sol et Alice repris son apparence des merveilles pour fixer shiro avec son regard de glace.

C’est pour ça que le chat t’aide, car il pense que tu peux m’aider, je vois bien que tu n’es pas le lapin blanc, il ne reste jamais avec moi il n’a pas de temps à perdre à passer du temps avec moi il doit courir après pour essayer de le rattraper …. Et de toute façon ….

Elle fit apparaitre encore vorpal passent son doigt tout le long pour retirer le sang qu’il y avait dessus.

….Le chapelier à tuer le lapin il y a longtemps de sa en lui marchent dessus ….

Elle regarda alors la porte s’ouvrir pour commencer à se diriger vers cette dernière.

J’ai un dernier souvenir a récupère pour comprendre ce qui se passe et me sauver en sauvent les merveilles…. Je dois savoir ….

Elle regarda de nouveau Shiro dans les yeux.

Je suis contente que tu n’es pas dû subir la même chose que moi, que quelqu’un est pu t’aider ….plutôt que de te faire détruire … je veux savoir la vérité sur l’incendie, quelqu’un essaye d’effacer mes souvenir de ce moment précis … on le sera en arrêtent se train.

Elle se rapprocha un peu plus de shiro posent juste sa mains sur sa joue, c’était la première fois qu’elle avait un geste amical envers quelqu’un d’autre que le chat. Elle lui sourit même ce qui était un vrai miracle avec Alice. Puis elle reprit le chemin comme si de rien était traversant plusieurs salle de souvenir horrible, celle ou on lui avait percé le crane pour la libérer des mauvaise penser, puis les sangsues, chaque salle était douloureuse pour Alice mais elle ne voulait pas s’arrêter. La suivante donner le vertige une double salle, celle qui était normale et une autre blanche mais couverte de sang un peu partout avec bonnet blanc et blanc bonnet en haut et en bas. Alice était déterminer à finir son chemin, pour comprendre, pour savoir, pour se sentir mieux et shiro était avec elle donc cela ira. Elle réussit à sortir de l’asile pour se retrouver dans une rue sombre ou se trouver seulement un lampadaire, le but était simple allait de lampadaire en lampadaire pour ne pas se perdre. Elle finit d’ailleurs par trouver un enfant couper en deux, lui disant que le marionnettiste était plus cruel et dangereux que la reine rouge avant de rendre l’âme …. Elle se redressa alors pour voir sa maison en feu qui était le dernier chemin à prendre.

On doit arriver jusqu’au marionnettiste …. C’est surement lui le responsable de tout cela je dois l’arrêter a tout pris .

Elle se dirigea alors vers la maison en feu déterminé comme jamais avant de se retrouver dans l'univers des poupées. Elle regarda alors shiro.

tu devrais peut-être allait dans ma poche, il n’y a pas de mur ici tu ne pourras pas toujours sauter par-dessus alors que moi je peux … non ?

Code by Silver Lungs

Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Avr - 18:30
Je n'aurai pas crus que mon discours ferai autant d'effet à la jeune fille, il faut dire qu'elle avait l'air plutôt misérable, mais je n'ai pas oublié le fait que nous somme dans une espèce de monde qui représente l'état de son esprit.
Aussi je me suis dis qu'elle pourrait parfaitement me comprendre et je ne m'étais apparemment pas tromper, mais de là à penser qu'elle reprendrais toute suite l'apparence sous laquelle je l'ai connue jusqu'à maintenant m'à plutôt surpris.

D'autant qu'elle semblait parfaitement avoir conscience que je n'étais pas ce qu'elle déclarait, une partie d'elle est soit probablement consciente de sa condition ou alors elle à déjà pal mal récupéré depuis le début de notre aventure et que je n'avais pas vraiment l'occasion de le constater vu que nous passion la majorité de notre temps à combattre pour avancer.

Elle m'explique alors que nous somme proche de la fin de son périple, je souris légèrement en apprenant cette nouvelle en étant plus qu'étonné de la voir alors s'approcher de moi me mettre la main sur la joue et de sourire à son tour... cela n'augure pas forcement de bonne chose, mais si elle se sent mieux c'est déjà bien, on avisera avec les problèmes si il y en à plus tard.

Nous reprenons notre route et même si cela nous amène à travers des lieux sordide, nous maintenons le cap, surtout que je n'hésite pas à lui montrer mon soutien le regardant dans les yeux ou en lui rappelant que même si c'est difficile il ne faut rien lâcher.

Et si le fait de se souvenir lui permettait de se libérer de son problème je l'accompagnerait sans aucune hésitation dans une maison en flammes, qui au final nous amena dans le monde qu'elle appelait comme étant celui des poupées, écoutant son conseil je réduit ma taille et sauta jusqu'à son nœud où je m'accrochais fermement, après tout en restant à cette taille là je pourrait peut être voir des choses quel ne pourrait pas voir autrement et je préfère rester hors d'une poche au cas où elle est aussi besoin de réduire sa taille, je n'aimerai pas être broyer dans le vêtement qui rapetisse.
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Avr - 18:59
Mes merveilles


Alice continua alors à avancer dans l’univers des poupées sans laisser aucun répit à ces ennemies alors que le monde perdait ces couleurs pour quelque chose de vraiment plus sombre. De son côté Alice continua de ravivait tous ces souvenir pour essayer de se rappeler se qui la enfermer et se qui détruit ces merveilles. Shiro put alors voir le dernière souvenir d’Alice, celui de ce qui c’est vraiment passer le soir de l’incendie, un homme est entré chez eux à tuer la sœur d’Alice avant de l’enfermer dans sa chambre pour enfin mettre le feu à la maison. Alice était alors passé par la fenêtre grâce a dina pour survivre. Mais elle savait enfin ce qui se passer. Elle rencontrât alors le marionnettiste qui était tout simplement son psychologue actuelle, shiro pu alors comprendre que ce dernier avait abusé d’Alice durent leurs séance, qu’en plus de ca il avait corrompus son esprit pour la rendre docile mais qu’en plus il faisait la même avec d’autre enfants pour les vendre au plus offrent. Enfin le dernier niveau, Alice se retrouver dans le train avec shiro a la taille normale cette fois ci, elle passa alors de wagon en wagon parlent avec le chapelier, le bombyx et la reine rouge avant d’affronter encore le marionnettiste … avec l’aide de shiro Alice réussi alors à le battre … On se retrouve alors à la gare avec un Alice encore différente , les cheveux plus court un air plus misérable encore entre de parler à son psy pour mettre les chose au point avec lui … Elle alla alors pour partir mais en voyant shiro elle repris du courage se retournent encore une fois fer le psy en était Alice au pays des merveilles s’approchent de lui pour récupérer la clé de sa sœur et pousser le psy sur les raille du train pour le tuer … elle se sentit alors libérer et elle ferma les yeux se mettent à sourire pour de vrai , avant de sortir du métro avec shiro , on pouvait alors entendre le chat parler , et Londres se mélanger au merveille de la jeune Alice . Elle prit alors la main de shiro avant de se retrouver…. Dans un gare un peu perdu … elle se serra alors un peu plus a shiro lui agrippent le bras en regardent autour d’elle pour essayer de comprendre ce qui se passer sans forcément y arriver mais tant que shiro était à ces coté elle se disait que tout irais bien puis le chat apparu à côté d’elle pour l’accompagner aussi.

Ou allons-nous ?

Elle regarda alors shiro dans les yeux un peu inquiète pour le coups mais elle était prête a avancer quand même.

Code by Silver Lungs

Prince de Final Fantasy XV
avatar

Un peu + sur toi
Feat: Noctis Lucis Caelum
Crédits: Google
Pouvoirs/Armes:
Voir le profil de l'utilisateur


Noct : Je m'étonne moi même parfois.

Gladio : C'est la taille de ton égaux qui m'étonne !

Prompte : Honnêtement, le plus étonnant c'est qu'on s'en soit tiré !
FFXV;
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game Over :: Games :: Autres Mondes-